Chroniques du spécialiste

Cancer et activité physique : un bon mélange !

Et OUI, une personne atteinte d’un cancer peut bénéficier d’un programme d’activité physique. Il y a plusieurs avantages physiques et psychologiques à bouger avant, pendant et après les traitements.

AVANT: Cela prévient la perte d’endurance et de force musculaire, et améliore aussi la récupération après traitement. De plus, la Société Canadienne du Cancer nomme que l’adoption d’une pratique d’activité physique régulière aide à prévenir le tiers des cancers.

PENDANT : Cela diminue le stress et l’anxiété, maintien la masse musculaire, améliore la qualité de vie et peut réduire les effets secondaires comme la nausée et la fatigue. L’activité physique diminue aussi les risques de dépression.

APRÈS: L’activité physique facilite le retour aux activités quotidiennes et sportives plus rapidement. Cela améliore la composition corporelle, favorise la gestion de l’énergie et diminue les risques de récidive du cancer.

Il est essentiel de commencer progressivement et de bouger à une intensité légère à modérée lorsque l’énergie est présente. L’accord du médecin est requis avant de débuter l’activité physique.

Venez rencontrer Roxanne, notre kinésiologue bachelière, pour un programme d’entraînement sécuritaire et adapté. Elle a développé un programme spécialisé de réadaptation oncologique, pour rendre plus accessible et motivant l’intégration de l’activité physique avant, pendant ou après les traitements pour un cancer.

Des informations sur ce programme sont disponibles ici.

Articles similaires
Conserver sa motivation
19 juillet 2018